L'atelier

 

L'atelier

 
L'atelier et sa verrière

L'atelier créé en 1908 permettait, avec sa grande verrière et sa terrasse, à  Georgette Agutte de peindre en profitant du paysage et de la lumière. Cet espace retrouve  sa fonction première grâce à l'association "Marcel,  Georgette et les autres" regroupant des peintres amateurs qui l’investissent ponctuellement pour peindre et exposeront en décembre. En effet, cet atelier est un lieu propice aux expositions.

 

 Les tableaux au mur sont des œuvres  de Georgette Agutte, qu’il s’agisse de dessins,  sur papier, bois ou carton, d’huiles sur toile, d’aquarelles, de gouaches ou de peintures sur fibrociment.  On peut notamment admirer trois grands formats « La maison de Bonnières », « La Seine à Bennecourt » et « Bonnières en 1900 ».

L'atelier accueille les toiles de Georgette Agutte

 

Parmi les objets laissés par le père de Marcel Sembat, on  trouve ici le tampon du bureau de poste de  Bonnières ainsi que le bicorne de commandant des sapeurs pompiers et les épaulettes. La petite bibliothèque accueille, quant à elle, les livres d’art. Une partie de la frise en carrelage présente sur les murets de la pièce a été restituée par l’association VIVHAS.

 

La cheminée de l'atelierPar les fenêtres on voit le parc et on aperçoit la maison voisine qui appartenant alors à  M. Pichon, oncle de Georgette Agutte, dans laquelle elle venait enfant. C'est là que l'histoire du couple a démarré puisqu'ils se sont rencontrés enfants pour lier leurs destins plus tard et jusque dans la mort. En redescendant vers le premier étage, on peut voir les articles de journaux parus au moment de leur décès en septembre 1922, Georgette se donnant la mort quelques heures après le décès de Marcel.

 

 

La terrasse surplombe le paysage de Bonnières et le jardin

La vue depuis la terrasse