La Presse en parle

ARTICLES DU COURRIER DE MANTES DU 6 AVRIL 2016

cluedo

 

jema

 

ARTICLES DU COURRIER DE MANTES DE MAI 2015

 

 

ecb

vivhas

 

ARTICLE LE PARISIEN DU 11 MARS 2013

Illustration le  Parisien

 

"Bonnières-sur-Seine, hier. L'un des moments forts de la visite est la découverte de l'atelier où Georgette Agutte maniait le pinceau en compagnie d'un certain Henri Matisse. | (LP/SB) 

Côté route, la bâtisse typique du XIXe siècle ne paie pas de mine. Mais, à peine le portail passé, elle respire déjà l'histoire. Celle du couple Marcel Sembat-Georgette Agutte, la fierté politique et culturelle de cette petite ville de 4000 habitants. Lui, journaliste et écrivain né à Bonnières, fut aussi député et ministre des travaux publics dans le gouvernement d'unité nationale entre 1914 et 1916. 
 
Elle, peintre et sculpteur proche de Matisse, avait réussi à se faire un nom dans le milieu du néo-impressionnisme et du fauvisme. Hier, la demeure de 400 m2, rachetée 240000 € par la municipalité en 2004 et actuellement en cours de rénovation, a ouvert ses portes au public, dévoilant ainsi certains trésors. Comme l'atelier reconstitué de l'artiste et sa grande baie vitrée donnant sur la Seine ou encore une bibliothèque comprenant près de 5000 ouvrages de science politique, d'histoire, ou de droit. « Dont certains inédits, explique Delphine Marignan-Pommier, présidente de l'association Vivhas en charge de faire revivre le lieu. La restauration de ces livres a été l'une de nos priorités. Elle permettra à des chercheurs et à des étudiants de venir se documenter. »

Un projet de musée

A terme, la mairie compte bien réussir à réaménager l'intégralité de la bâtisse, pour y loger un véritable musée, et à rendre au parc de 9000 m2 l'allure qu'il avait au début du XXe siècle. « On bénéficie d'un patrimoine qu'il nous faut mettre en valeur, estime le maire (EELV), Jean-Marc Pommier. Il y a un projet plus large encore à mener avec les communes voisines. Et le parc, qui est déjà ouvert à tous, constitue notre seul espace vert en plein centre-ville. »

La maison Sembat-Agutte accueille gratuitement les visiteurs tous les deuxièmes dimanches de chaque mois entre 14 heures et 18 heures.

 Le Parisien"

 

 

ARTICLE DU PARISIEN DU 7 MAI 2013

 

 

 ARTICLE DU PARISIEN DU 12 OCTOBRE 2013

 

Actualité > Evecquemont

 

 Bonnières et Evecquemont éteignent la lumière ce soir

 

Publié le 12.10.2013, 07h00

 

   

 

 

C’est la 4e édition du « Jour de la nuit » aujourd’hui. Cette opération nationale a pour objectif de sensibiliser au problème de pollution lumineuse. Près de 500 manifestations sont programmées à travers la France. Dans le département, les communes de Bonnières-sur-Seine et Evecquemont y participeront en éteignant l’éclairage public à partir de 21 heures pour toute la nuit.

 

Par ailleurs, l’association Vivhas propose une soirée de lectures à la bougie à la maison Agutte-Sembat, 51, rue Marcel-Sembat à Bonnières. Rendez-vous à partir de 20 h 30.

 

Le Parisien